Développeur full-stack

Généralité

Développeur full-stack est un métier encore récent : très polyvalent, il cumule les fonctions de développeur back-end et front-end ainsi que web architect… Ses missions dépendent des besoins de l’entreprise, ce profil « touche-à-tout » est capable de réaliser une grande variété de missions de développeur.

Type d’employeurs et secteurs d’activité :

Annonceur, Cabinet de conseil / SSII, E-commerçant, Edition / Médias / Régies, Freelance, Pure player, Start-up

Missions :

Le développeur full-stack a pour principale mission la programmation d’une application ou d’un site : il est à même de le concevoir de A à Z (création, développement, codage, etc.). Il a des compétences dans tous les domaines : back-end, front-end, UX/UI, architecture…

Ce profil est donc très prisé des start-ups, où le nombre d’employés est limité et où un profil polyvalent est particulièrement apprécié. Ce profil généraliste permet donc d’intervenir sur des missions diversifiées et à différents niveaux dans la conception du site, soit en globalité, soit sur certains aspects précis, tout dépend des besoins de l’entreprise. Il peut jongler entre plusieurs missions faisant intervenir différents outils de programmation au cours d’une même journée.

Le développeur full-stack est passionné de code, il a des compétences informatiques poussées ainsi qu’une parfaite maîtrise des langages de programmation et des bases de données. Il maitrise également les notions d’API pour dialoguer avec des sites partenaires.

Evolution de carrière :

Le développeur full-stack peut évoluer en tant que CTO, Directeur de site, Lead développeur, Directeur de produit, Head of digital… Ses nombreuses compétences techniques et son ouverture sur la partie business et marketing lui permettent d’exercer des postes variés.

Salaire Développeur full-stack en 2017 :

  • Junior : 35-45K€
  • Senior : 50-70K€

Le salaire varie beaucoup en fonction de la taille l’entreprise.

Formations privilégiées :

Ecole d’ingénieur en informatique ou Master en informatique

 

Laisser un commentaire